Ma modeste « carrière » de runner

Finisher de deux semi-marathons ! Je n’aurais pas cru cela possible il y a encore quelques années, et pourtant… Voici un petit billet consacré à mon nouveau sport, le running !

2017. Mon meilleur ami Aurélien, alors plusieurs semi-marathons à son actif, me pousse à me mettre à ce sport exigeant qu’est le running. Les débuts sont difficiles, mais je m’accroche, améliorant peu à peu mes chronos d’entraînement.

Début mai 2018. Aurélien me lance un challenge : participer au semi-marathon d’Avranches, avec arrivée près du Mont Saint-Michel. Un cadre idyllique pour une première, d’autant que le nombre de participants est raisonnable (un peu moins de 2000, au final 1735 classés).
Je décide donc de me lancer dans la course !

Après 3 semaines d’une préparation courte mais intense, je me retrouve sur la ligne de départ du Run in Mont Saint-Michel, le 26 mai 2018. La pression monte mais Aurélien est là pour me canaliser et m’aider à décompresser. Nous gérons de fait plutôt bien l’avant-course, quand vient enfin l’heure du départ. Quelques mots d’encouragement de mon ami, et c’est parti ! Je démarre bien trop vite, étant obligé de me freiner… les sensations sont là !

Je surmonterai bien des obstacles lors de ce premier semi, gérant parfaitement l’inconnu des ravitaillements ou une longue côte piégeuse entre les 6e et 8e kilomètres, de même que je composerai sans m’affoler avec la casse de mes écouteurs (10km sans musique !).
Je n’éviterai cependant pas le « mur » du semi-marathonien, au 17e km, terminant « cuit » les 21 km de course. Mais le challenge fut rempli, je devins ce 26 mai un semi-marathonien, en 2h’27″35 ! Moi qui visais un temps sous les 3h, je ne pus qu’être satisfait de cette première course de ma vie.

14 octobre 2018. Je me lance sur les 20km de Paris qui, hélas, s’achèveront pour moi après seulement 2 ou 3 km de course, la faute à une vilaine chute sur le tarmac. Cela m’apprendra à conserver mes lunettes de soleil sous un pont ! Nous nous étions mal orientés avec Aurélien, qui courait à mes côtés, et je négociai mal un changement de direction brutal… Je finis aux urgences de Boulogne-Billancourt, pour un « trou » dans la lèvre. La poisse !

18 novembre 2018. Semi-marathon de Boulogne-Billancourt. Moi qui hésitais à participer, mon dilemne fut réglé avec mon abandon lors des 20Km de Paris… Encore trés frais, je pouvais donc m’aligner sur le semi organisé dans ma ville ! Cette fois, il me faudrait gérer seul l’avant-course et la course, Aurélien n’ayant pas pu participer.
Au final, tout se passera comme dans un rêve avec des chronos stratosphériques (pour mon modeste niveau) jusqu’au 17e kilomètre… et le fameux mur du semi-marathonien, encore lui ! Là encore, je finirai complètement éteint, dans un chrono de 2h19″49, soit 8 minutes de mieux que le Run in Mont Saint-Michel ! Une belle revanche sur mon abandon aux 20km de Paris.

Depuis, les choses se sont un peu gâtées avec, en 2019, une saison blanche suite à une blessure et une longue hospitalisation. Je peine depuis à retrouver mes sensations et ma vitesse, mais j’ai un objectif : terminer mon 3e semi-marathon, afin d’agrandir la collection de médailles !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s